Marques

Optique Morel

Parce que pour agir, il faut voir : Sea2See

- Catégories : Votre vision

La semaine passée nous vous présentions une de nos marques préférées vendues dans notre magasin Optique Morel à Monteux. Aujourd’hui, c’est d’une autre marque que nous allons parler, parce qu’en dehors de la qualité qu’elle promet, ici c’est un choix du cœur, une valeur que nous défendons et que cette marque s’acharne à mettre en lumière : l’importance de protéger les mers et océans de la pollution humaine. Les dangers et les conséquences de la pollution marine ne sont pas des moindres, vecteurs de maladies, à l’origine de l’extinction de nombreuses espèces ou encore d’une réduction du tourisme dans les régions les plus affectées par celle-ci.  

Et alors que certains ne se rendent pas encore compte de l’impact de l’Homme dans ces milieux naturels, d’autres décident de s’investir pleinement dans la protection de ces lieux. François van den Abeele, amoureux de la nature et de l’Océan décide alors de créer la marque Sea2See.

Sea2See c’est …

Un combat contre la pollution.

Alors que rien, ou du moins presque rien … N’est jamais définitif, vos lunettes ont aussi une durée de vie. Eh oui, parce qu’après un rendez-vous chez l’ophtalmo votre correction demande révision, parce que vos lunettes ne ressemblent pas aux dernières en vogue, ou parce qu’avec un peu de maladresse on les perd ou on les casse ... Les lunettes doivent être changées, et pourtant faites presque entièrement de plastique, l’industrie de la lunetterie est également une industrie polluante, parmi de nombreuse.

Pour cette raison, le créateur de Sea2See décide de redonner une chance au plastique perdu dans l’océan.  Après des années de recherches et d’investissement, il réussit finalement à recycler ce plastique afin de créer des lunettes, de soleil et de vue, qui en plus d’être modernes et jolies, sont uniques et écologiques.

En quoi sont créées les lunettes de Sea2See ?  

Comme vous avez pu le comprendre au fil de cet article, les lunettes de Sea2See sont créées presque entièrement de plastique marin.  Mais pas par n’importe quel plastique ! Dans la production de ces lunettes vous retrouverez notamment :

  • Des filets de pêche abandonnés dans les océans et mers
  • Des cordages qui finiront alors collectés par les pêcheurs.

Cette composition vous permet alors de faire un pas pour nettoyer nos océans et vous assure une haute qualité.

Comment se créent ces lunettes ?

Il faut cerner plusieurs étapes dans la production de vos lunettes. Sea2See en développe 8.

1) Une collaboration en Europe

Sea2See collabore avec les meilleurs pêcheurs d’Europe, des Hommes amoureux des océans et qui veillent à sa protection. La marque collabore notamment avec des communautés de pêcheurs dans 27 ports espagnols.

2) Une collaboration Africaine

Sea2See élargit ses zones de collaboration notamment au profit de 10 zones côtières du Ghana et du Sénégal. On retrouve le programme UPSEA dans ces régions où auparavant aucune lutte contre la pollution marine n’était engagée. Et pourtant, 10% de la population du Ghana dépend directement de la pêche, par conséquent au cours de ces années cette population s’est vu fortement impactée par la pollution marine. Pour maximiser cette collecte et aider les habitants de ces régions, Sea2See décide d’offrir 1€ à chaque pêcheur pour 5 kg de plastique collecté, le but ? Réduire l’impact du plastique sur l’environnement et offrir une source de revenus à ces communautés.

3) La collecte des déchets

Après avoir récupéré les déchets dans les mers et océans, ceux-ci sont placés à l’intérieur de conteneurs. L’objectif de la marque serait d’arriver à une récolte quotidienne de 500 kg de déchets.

4) La séparation des déchets

Malheureusement tous les déchets récoltés ne peuvent être recyclés. Pour cette raison, une équipe est chargée de faire le tri de ce qui pourra être utilisé dans la création des lunettes Sea2See et ce qui ne pourra l’être. Bien heureusement 90% des déchets recueillis sont utilisés. Mais seulement 25% des polymères recueillis ne pourront être utilisés dans la création des verres Sea2See qui eux aussi sont en partie fabriqués à base de produits recyclés.

5) Up-cycling

Une fois récoltés, collectés et triés, les déchets plastiques sont ensuite recyclés en une matière première réutilisable. C’est une réinsertion de déchets polluants dans la fabrication de produits dont ils sont la matière première, faisant partie intégrante d’une chaîne d’approvisionnement.

6) Le moulage des produits

La fabrication des lunettes est faite par les meilleurs artisans en Italie. Dans un premier temps le plastique sera séché et chauffé afin d’en dégager toute l’humidité, avant d’être moulé pour former les cadres des montures.

7) La coloration

La magnifique couleur que possèdent ces lunettes est le résultat du travail hors pair d’un artisan italien. Réel peintre, celui-ci donne vie à ces lunettes en les vernissant à la main de leurs couleurs, rendant alors chaque monture unique.

8) Vérification

Avant de quitter les usines et de vous être présenté en tant que produit révolutionnaire, les montures sont vérifiées par une grande compagnie italienne travaillant avec les plus grandes marques internationales.

La philosophie et les missions de Sea2See

Sea2See c’est :

-         L’utilisation d’un des produits les plus polluants en tant que matière première. Sea2See n’est en réalité pas qu’une simple marque de lunettes. C’est bien plus que ça, c’est l’espoir de changer les choses, n’ont pas grâce à une paire de lunettes mais grâce à chaque personne qui la portera.

-         C’est la naissance d’une conscience globale dans le domaine de la contamination des mers et océans, avec l'espoir que les consommateurs puissent comprendre que les déchets peuvent être convertis en produits de qualité supérieure.

-         C’est une promesse de changement, d’innovation et d’évolution

-         C’est la réduction significative de la pollution marine mais aussi de la pêche fantôme.

Quelques chiffres clés ...

800 000 tonnes de déchets déposés dans les mers et océans chaque année.

Des filets non biodégradables abandonnés dans les mers et océans actifs jusqu’à 600 ans

Plus de 136 000 phoques, lions de mer et baleines tués chaque année

125 tonnes de poisson pêché

1 million d’oiseaux marins disparaissent chaque année

256 kg de plastique par seconde jetés dans les océans

Et la menace importante qu’en 2050 il y ait plus de plastiques que de poissons dans les mers et océans.  

Sea2See c’est aussi ...

Une certification Cradle To Cradle. Mais aussi une Peta Vegan Certification.

L’implication d’acteur tel que Javier Bardem

La présentation de ce projet par le vice Premier ministre Belge aux Nations Unies.

 

Vous voulez agir ?

Rendez-vous dans notre magasin pour découvrir les paires que nous pourrons vous proposer.

Parce que pour agir, il faut voir.

 

Vos opticiens,

Julien, Charlotte et Laura.

 

Partager ce contenu